Navigation Menu+

Une nouvelle manifestation contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Ce n’est pas la première fois et ce n’est pas aussi la dernière pour ces dévoués. La manifestation contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes  continue. En effet, les opposants ne comptent pas baisser les bras et se sont à nouveau manifestés le samedi 08 octobre dernier. Plusieurs milliers de personnes ont répondu à l’appel des organisateurs qui à eux seuls faisaient déjà près de 40 000 personnes. Cette dernière manifestation a un peu marqué les esprits, car les partisans ont été plus calmes et ont changé de stratégies.

Le discours des manifestants contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

discours-des-manifestants.jpg

Si ces manifestants contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes font paraître un événement plutôt festif avec l’ambiance kermesse, les organisateurs et partisans aussi ne cessent de prendre la parole pour toucher le maximum de personnes. Parmi les partisans contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, on a Sylvain Fresneau qui a pris le micro ce samedi pour faire part de l’union qu’il y a entre les partisans et n’a pas manqué de remercier les personnes qui viennent toujours les soutenir.

Un nouvel objectif : « mettre des bâtons dans les roues du projet »

notre-dame-des-landes.jpg

Pour cette nouvelle manifestation contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les partisans ont eu une nouvelle stratégie pour l’atteinte de l’objectif final qui est l’abandon pur et simple du projet. En effet, toutes les personnes qui ont répondu à l’appel ont été invitées à planter des bâtons, en bois, en bambou, ornementé ou non sur un périmètre défini. Selon les organisateurs, ces bâtons forment leur espace de protection. Leur nouvel objectif pour cette technique est de venir récupérer l’espace en cas de tentative d’évacuation. Durant cette manifestation contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, on a également vu dans les rangs l’ancienne ministre Cécile Duflot qui est venue planter son bâton tout en faisant la promesse de défendre cette zone humide.